ENGLISH  |  FRANÇAIS  |  ITALIANO  |   中文
CONTACTEZ-NOUS  |  CARRIÈRES
TSX: XBC  |  OTC: XEBEF  |  Frankfurt: XB6

XEBEC Technology

Séparation de l’eau - De grandes et lourdes quantités de gouttelettes de liquide ou de particules d’un flux de gaz comprimé sont séparées par gravité, par centrifugation, par effets d’inertie, etc. La pression différentielle est constante, et une grande efficacité de séparation est garantie sur toute la gamme de débits prévue

Filtration sèche - Les contaminants solides sont séparés du système de gaz comprimé. Les solides entrent en contact avec les fibres du matériau filtrant et y demeurent. Un filtre à particules grossières et à particules fines et grossières protège le matériau du filtre à particules fines, ce qui prolonge la durée de vie utile du système. La pression différentielle (sèche) augmente en fonction de la quantité de contaminant. Les éléments peuvent être exploités de l’intérieur vers l’extérieur ou vice versa. Le débit est préférablement orienté vers les fibres des filtres les plus fins, soit de l’extérieur vers l’intérieur.

Filtration humide - Les contaminants liquides du flux de gaz comprimé sont séparés au moyen d’un filtre multicouche combiné à un milieu de drainage (filtre à coalescence). Les contaminants liquides entrent en contact avec les fibres du filtre à particules fines; le flux de gaz comprimé les transporte le long des fibres, et ils se fusionnent en gouttelettes plus grosses (effet de coalescence). Les gouttelettes sont absorbées par le milieu de drainage, sont rejetées au bas de l’élément filtrant par gravitation et s’échappent de l’élément filtrant. Théoriquement, la pression différentielle (humide) est constante. Cependant, elle s’accroît à mesure que l’élément filtrant est continuellement chargé de contaminants liquides et solides. Le débit est orienté vers le milieu de drainage, soit de l’intérieur vers l’extérieur.

Adsorption de la vapeur d’huile - Le flux de gaz comprimé est séparé par absorption vers du charbon actif. Le gaz naturel comprimé devient pratiquement libre d’huile, qui ne peut plus se condenser sous forme liquide. On place souvent un matériau filtrant en aval du charbon actif pour éliminer les particules d’abrasion du charbon actif (filtre antiabrasion à charbon actif). La pression différentielle (sèche) est constante. Le débit est toujours orienté vers le matériau filtrant, soit de l’intérieur vers l’extérieur. L’huile liquide ou l’eau réduirait de beaucoup la capacité de rétention de la vapeur d’huile par le charbon; ces substances doivent donc être séparées en amont au moyen de filtres de grade approprié.