ENGLISH  |  FRANÇAIS  |  ITALIANO  |   中文
CONTACTEZ-NOUS  |  CARRIÈRES
TSX: XBC  |  OTC: XEBEF  |  Frankfurt: XB6

Xebec annonce les résultats financiers du quatrième trimestre et de l’année 2018

Date de parution: 17.04.2019



MONTRÉAL (Québec), le 17 avril 2019 − Xebec Adsorption Inc. (TSXV : XBC) (OTC: XEBEF) (FRANKFURT: XB6) (« Xebec »), un fournisseur international de solutions d’énergie propre annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l’année entière. La nouvelle norme comptable IFRS 15 concernant la comptabilisation des produits a été appliquée. En conséquence, les états financiers reflètent l’impact du changement, avec et sans la norme IFRS 15.

Faits saillants financiers:
pr-321-table

Résultats financiers
Application de la nouvelle norme comptable IFRS 15:en vertu de la norme IFRS 15, la comptabilisation des produits sous forme de pourcentage d’avancement requiert une clause d’annulation stipulant que la société a droit au coût, à la marge et au bénéfice. On retrouve cette clause dans les contrats nord-américains et européens de Xebec, mais une vérification récente de sept (7) contrats de la filiale en Chine, d’une valeur d’environ 5,44 M$, a révélé que le libellé du contrat en mandarin ne respectait pas les nouvelles exigences de la clause d’annulation de la norme IFRS 15. En conséquence, la société devra mener les projets à terme et remettre les titres avant de pouvoir constater des revenus. Les sept (7) projets seront achevés au cours des trois premiers trimestres de 2019.


  • Produits de 2,2 M$ pour le quatrième trimestre de 2018 (7,6 M$ sans IFRS 15), comparativement à 3,3 M$ pour la même période en 2017, soit une baisse de 33 % (augmentation de 130% sans IFRS 15). Les produits totaux pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018 totalisent 20,2 M$ (25,6 M$ sans IFRS 15), comparativement à 14,7 M$ pour la période correspondante, soit une augmentation de 37 % (augmentation de 74 % sans IFRS 15).

  • Marge brute de 0,04 M$ ou de 2 % des revenus du quatrième trimestre de 2018 (2,3 M$, soit 30 % du chiffre d’affaires sans IFRS 15), comparativement à 1,02 M$ pour le même trimestre en 2017, soit une baisse de 96 %,comparativement à la même période en 2017, pour la période de douze mois terminée le 31 décembre 2018, une marge brute de 5,7 M$ ou 28 % (7,9 M$ pour la période de douze mois sans IFRS 15), comparativement à 5,8 M$ pour la même période en 2017, soit une baisse de 0,1 % par rapport à la même période en 2017.


  • Perte nette de 2,5 M$ ou 0,06 $ par action pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2018 (perte nette de 0,2 M$ sans IFRS 15), comparativement à une perte nette de 0,9 M$ ou 0,02 $ par action pour la même période en 2017, soit une détérioration de 1,6 M$. Pour la période de douze mois close le 31 décembre 2018, la perte nette est de 2,9 M$ ou (0,07) $ par action (perte nette de 0,6 M$ sans IFRS15), par rapport à un bénéfice net de 0,1 M$ ou 0,002 $ par action pour la même période en 2017, soit une détérioration de 3,0 M$.

  • BAIIA négatif de 2,0 M$ pour la période de trois mois se terminant le 31 décembre 2018 (positif de 0,3 million M$ sans IFRS 15), comparativement à un BAIIA négatif de 0,2 M$ pour la même période en 2017. Pour la période de douze mois le 31 décembre 2018, le BAIIA est négatif de 1,0 M$ (positif de 1,3 M$ sans IFRS 15), comparativement à un BAIIA positif de 1,4 M$ pour la même période en 2017. Le changement dans la méthode de comptabilisation des produits est la principale cause

  • Carnet de commandes – augmentation de 12,2 M$, passant de 66,1 M$ au 28 mai 2018 à 78,3 M$ au 16 avril 2019.

  • Les frais de vente et d’administration ont augmenté de 0,7 M$ au quatrième trimestre de 2018 par rapport au même trimestre en 2017. Pour la période de douze mois terminée le 31 décembre 2018, les frais de vente et d’administration ont augmenté de 2,0 M$ par rapport à la même période en 2017. Des efforts intensifs sont déployés pour augmenter les ressources et des investissements sont en cours pour soutenir la croissance rapide anticipée de la société.


Au 31 décembre 2018, l’encaisse disponible de la société était de 2,4 M$ et son fonds de roulement s’établissait à 5,3 M$ pour un ratio de fonds de roulement de 1,6:1, comparativement à un fonds de roulement de 1,8 M$ et au ratio de fonds de roulement de 3:1 au 31 décembre 2017.

Conditions actuelles du marché et prévisions pour 2019
Les conditions du marché des équipements de valorisation du gaz naturel renouvelable et de l’hydrogène restent solides dans toutes nos zones d’exploitation. Nous prévoyons une croissance significative des revenus pour nos filiales européenne et chinoise, ainsi qu’une forte croissance de nos activités en Amérique du Nord en 2019. Sur la base du carnet de commandes actuel et des commandes futures au cours des neuf premiers mois de 2019, nous prévoyons une croissance des produits d’exploitation d’au moins 125 % pour 2019, ce qui se traduira par des revenus de plus de 45 M$ CA et le résultat net par action devrait se situer entre 0,10 $ et 0,13

L’expansion organisationnelle est l’une des activités importantes pour 2019 afin d’assurer la croissance future de l’entreprise.

Systèmes - technologies propres
Notre secteur des technologies propres continue de surpasser les attentes et le nombre de nos devis a considérablement augmenté par rapport aux années précédentes. Nous considérons le nombre de devis comme un indicateur précoce des commandes futures. Notre registre de devis dépasse 540 M$ et notre carnet de commandes dépasse 78 M$. Xebec s’affirme comme un chef de file international dans la technologie de valorisation du biogaz. Nous maintenons nos prévisions selon lesquelles le secteur des systèmes des technologies propres connaîtra une croissance de 130 % à 150 % en 2019, générant des revenus compris entre 33 et 35 M$.

Service et soutien – Produits de traitement de l’air et des gaz industriels
Xebec poursuit sa recherche d’opportunités de croissance interne et externe dans ce secteur et prévoit doubler ses revenus qui passeront de 6,1 M$ en 2018 à 12 M$ en 2019. La marge brute est inférieure aux prévisions pour 2018 (33 %), mais Xebec a pris des mesures pour ramener la marge brute à environ 40 %, conformément aux données historiques.

La première acquisition, Compressed Air International (CAI) en Ontario, a été effectuée le 1er janvier 2019 et Xebec poursuit ses deux prochaines acquisitions. Xebec prévoit finaliser la deuxième acquisition d’ici le milieu de l’année et la troisième acquisition vers la fin de 2019.

Infrastructure – Production de gaz renouvelable
Xebec poursuit activement le développement de son entreprise de production de gaz renouvelable. Notre objectif est de construire, détenir et exploiter des infrastructures de gaz renouvelable de qualité au Canada, et de vendre du gaz naturel renouvelable à des parties engagées et à d’autres tiers. Xebec compte annoncer son premier projet au cours du deuxième trimestre de 2019. Aucun produit ni coût n’ont encore été enregistrés.

États financiers du quatrième trimestre de 2018 et rapport de gestion
Les états financiers complets, les notes annexes aux états financiers ainsi que le rapport de gestion pour les périodes de trois mois et de douze mois closes le 31 décembre 2018 sont accessibles sur le site Web de la société au www.xebecinc.com ou sur le site Web de SEDAR au www.sedar.com

Pour en savoir davantage:
Xebec Adsorption inc.
Sandi Murphy, directrice des relations avec les investisseurs et du marketing
1-450-979-8718
smurphy@xebecinc.com

Kurt Sorschak, président et chef de la direction
ksorschak@xebecinc.com

À propos de Xebec Adsorption Inc.
Xebec Adsorption inc. est un fournisseur mondial de solutions de génération, de purification et de filtration des gaz pour le marché industriel, de l’énergie et des renouvelables. Ces clients vont des petites entreprises jusqu’aux multinationales et organismes gouvernementaux cherchant à réduire leur empreinte carbone. Ayant son siège social à Montréal (Québec), Xebec conçoit, développe et fabrique des produits de transformation novateurs pour plus de 1 500 clients dans le monde. Xebec exploite des installations de fabrication à Montréal et à Shanghai, ainsi qu’un réseau de ventes et distribution en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Les actions de Xebec sont négociées à la Bourse de croissance TSX sous le symbole XBC. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la société et sur ses produits et services, veuillez consulter le site Web de Xebec à xebecinc.com.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent constituer des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces énoncés prospectifs incluent, entre autres, les attentes et/ou les déclarations de la direction de Xebec en ce qui concerne les informations relatives à l’entreprise, aux activités et à la situation financière de Xebec. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont assujettis à des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus pouvant entraîner un écart important entre le rendement, les réalisations et les résultats réels de Xebec et ceux présentés explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs. Cette énumération n’est pas exhaustive et ne présente pas tous les facteurs susceptibles d’avoir une incidence sur les énoncés prospectifs de la Société. Les termes utilisés dans ce communiqué comme « anticiper », « croire », « planifier », « estimer », « s’attendre à », « avoir l’intention de » et leurs dérivés ou d’autres expressions semblables permettent de reconnaître les énoncés prospectifs. Ces énoncés, qui reflètent les attentes actuelles par rapport aux événements et aux résultats futurs, ne sont valables qu’à la date à laquelle ils sont formulés. Ces énoncés prospectifs comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, ne garantissent en rien le rendement ou les résultats futurs et ne constituent pas nécessairement des indicateurs précis en ce qui a trait à la concrétisation de tels résultats. Différents facteurs peuvent entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux anticipés dans les énoncés prospectifs.