ENGLISH  |  FRANÇAIS  |  ITALIANO  |   中文
CONTACTEZ-NOUS  |  CARRIÈRES
TSX: XBC  |  OTC: XEBEF  |  Frankfurt: XB6

Natural gas applications

Assécheurs pour postes de ravitaillement de véhicules au gaz naturel

Depuis 2000, le marché mondial des véhicules au gaz naturel (VGN) a connu une croissance annuelle de 30 %. On compte plus de 120 000 VGN en Amérique du Nord et plus de 8,7 millions dans le monde entier. Les postes de ravitaillement pour VGN soutenant ce marché ont besoin de gaz naturel transportable par gazoduc très sec afin haute pression et se satisfaire aux exigences de la norme ISO 15403 concernant la qualité du gaz naturel comprimé. Afin d’empêcher la corrosion à l’intérieur des réservoirs de stockage à haute pression, le gaz naturel comprimé doit être suffisamment sec pour éviter tout risque de condensation à la température ambiante la plus basse à laquelle est exploité le poste de ravitaillement. Depuis l’apparition des VGN au cours des années 1980, Xebec a fourni toute une gamme de produits d’assèchement de gaz à des pays de l’Asie, de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Amérique du Sud tout en se constituant une part du marché nord-américain de 95 %.

La taille des postes de ravitaillement de VGN varie de très petites installations à faible production pour le secteur domiciliaire à de très grosses installations à production très élevée pour ravitailler des parcs d’autobus. Xebec offre une gamme complète d’assécheurs de gaz pour répondre à tous les besoins.

Conversion du gaz naturel

Selon les estimations du département de l’Énergie des États-Unis, la production mondiale de gaz naturel passera de 90 billions de pieds cubes par année en 2002 à 118 billions de pieds cubes par année en 2015. Une part importante du gaz naturel produit dans le monde est considéré de qualité inférieure en raison de sa contamination par du dioxyde de carbone - en 1999l la production de gaz naturel contaminé au dioxyde de carbone représentait 13 % de la production totale de gaz en Amérique du Nord (Gas Technology Institute).

Les exploitants de pipelines de gaz naturel doivent respecter des spécifications strictes en matière de teneur énergétique du gaz distribué par gazoduc et il faut généralement éliminer le dioxyde de carbone du gaz de qualité inférieure avant de l’acheminer vers les marchés.

La technologie exclusive et éprouvée de systèmes compacts de Xebec lui offre un avantage concurrentiel sur des marchés étroits exigeant des appareils de petite taille et d’une importante capacité de production.

Par exemple, Venoco, Inc, l’une des plus grandes sociétés indépendantes produisant du pétrole et du gaz naturel de Californie, a fait l’acquisition de la technologie de purification de Xebec pour convertir du gaz naturel de manière à respecter les strictes spécifications californiennes en matière de qualité. Le système d’AMP de Xebec augmentera la qualité du « gaz associé » produit sur la plate-forme Gail de Venoco. Cette commande de 700 000 $ représente la première application du NGX de Xebec au traitement sur une plate-forme en mer, où la taille compacte du système constitue un grand avantage.

La séparation du dioxyde de carbone présent dans le gaz est une étape importante du traitement du gaz naturel contaminé au dioxyde de carbone. Les systèmes d’AMP NGX offrent des solutions de séparation du dioxyde de carbone compacte et peu coûteuses pour les applications à faible capacité (jusqu’à 4 000 MCNH de méthane).

Méthane de houille (MH)

Le méthane de houille est le gaz naturel que l’on trouve dans des veines de charbon vierges. Le MH est un gaz quasi transportable par pipeline qui a besoin d’être comprimé et asséché avant d’être injecté dans le pipeline. Il est considéré comme un approvisionnement en gaz non conventionnel en raison de la plus grande difficulté que pose son extraction des champs de gaz conventionnels. En 2006, les États-Unis ont produit près de 50 milliards de m3 de MH, ce qui représente presque 10 % de la production de gaz naturel. Au Canada, on estime à 13 billions de m3 les réserves de MH, dont 2,5 milliards de m3 seulement ont été produits en 2005. Selon les projections, la production passera à 14,5 milliards de m3 d’ici 2015. La Chine dispose de réserves de MH évaluées à 35 billions de m3 et sa production devrait atteindre 10 milliards de m3 en 2010 alors qu’elle était de 1,4 milliards de m3 en 2007. Xebec conçoit et fabrique des assécheurs à circuit fermé sans perte convenant à des pressions et de débits variables de gaz MH.

Méthane de houille (MH)

Coal Bed Methane Chart

 

Méthane de mine de charbon (MMC)

Le méthane de mine de charbon est le méthane libéré dans les mines de charbon en activité et désaffectées. Plus petites que celles de MH, les réserves de MMC n’en demeurent pas moins importantes parce que ce méthane est actuellement libéré dans l’environnement. Selon des données récentes sur les émissions, les États-Unis libèrent 4,1 milliards de m3 par année tandis que la Chine en libère 11,7 milliards de m3 par année. Aux É.-U., il y a actuellement 39 projets en cours qui permettent de récupérer 1,2 milliard de m3 en vue de leur utilisation sur les marchés. Trente-trois de ces projets produisent du méthane en vue de son injection dans les gazoducs. La Chine a, elle, 35 projets permettant de récupérer 1,2 milliards de m3 également, dont 19 projets de production de chaleur et d’énergie et 11 projets de production de gaz municipal (non transportable par pipeline). Le MMC est produit à partir d’un certain nombre de procédés miniers et doit être comprimé, asséché et parfois converti en vue de son utilisation sur les marchés.

Les assécheurs de gaz NGX de Xebec peuvent être adaptés sur mesure en vue de l’assèchement d’une vaste gamme de MMC et ses systèmes d’AMP NGX offrent des solutions de séparation du dioxyde de carbone compactes.